La boite rose

Ma petite fée,

Quand ton papa a posé sur le plan de travail de la cuisine la boite rose en déclarant «  j’ai pensé à acheter du lait pour Faustine » j’ai failli lui rétorquer qu’il avait fait une erreur. Cette boite quand tu la vois dans les rayons du supermarché, tu souris et tu penses «  pas pour nous la boite rose, nous c’est la boite bleue, le 1er âge, la boite rose ce n’est pas avant 6 mois. » 6 mois :  une éternité quand tu tiens ton nouveau né en porte écharpe. Sauf qu’au final la boite rose détrône très vite la bleue. Un des indicateurs qui te rappellent, même si tu ne veux pas l’admettre, que ton bébé ne fait plus partie des petits bébés.  J’aurais pourtant du me méfier, j’étais déjà passée par là mais comment dire, avec toi j’ai perdu la notion du temps.
6 mois, une demi année que tu es parmi nous, ma petite fée.
Je n’arrive plus à me rappeler comment c’était la vie sans toi, peut être plus simple mais tellement moins belle.

Nous commençons tout juste à trouver notre équilibre à 5. Tu es un membre à part entière de la famille. Ta position de petite dernière te donne droit à  beaucoup de câlins et d’attentions.
Tu commences à former une fine équipe avec tes ainés. Ils te parlent un langage que vous seuls pouvez comprendre. Tu les écoutes fascinée, échangeant avec eux des regards de connivence et des grands sourires.  Le trio infernal se met en place et cela promet des beaux moments de complicité et beaucoup de bêtises.

Ta personnalité se dessine, à la fois joyeuse, calme et terriblement déterminée.

Ton tapis d’éveil n’est plus assez grand pour ta soif d’aventures et de découvertes. Tu es devenue experte en retourner rouler et nous te retrouvons fréquemment à deux mètres de ton tapis voir sous la table du salon.  C’est désormais en position assise dans une poussette que tu exiges observer le monde. Tu dévores la vie à pleines dents que tu n’as pas encore. Tu portes tous les objets à ta bouche et découvres avec plaisir de nouvelles saveurs. Tu revisites le monde en nous tenant de grands discours très convaincue de tes paroles. Tes éclats de rire résonnent dans toute la maison et à chaque fois mon cœur chavire. Câline, tu adores poser ta petite tête sur mon épaule et approches ton visage du mien pour réclamer des bisous esquimaux.
Physiquement tu t’es aussi métamorphosée. Tes petites joues se sont arrondies  et sont des vrais appels à bisous. Tes petites cuisses ont accueilli deux ou trois bourrelets. La fragile sauterelle aux jambes graciles est devenue un véritable bébé Cadum.
Maintenant qu’ il est de source sûre que tu es une fille, les gens t’achètent les tenues en conséquence. Adieu les tenues nouveau-né mixtes, vive les robes et tenues de petite demoiselle.
Ces dernières semaines nous avons appris à nous séparer. Tu t’es adaptée avec une facilité déconcertante. Au début il a été un peu difficile pour moi de te confier à quelqu’un d’extérieur . J’ai ressenti manque et culpabilité mais j’ai vite apprécié de retrouver un peu de temps pour moi. Depuis que nous ne passons plus nos journées ensemble, je savoure d’autant plus les moments avec toi.  Tu m’enseignes à aimer mieux .

Bien sûr je ressens de la nostalgie en pensant au petit bébé que tu n’es plus mais qu’il est doux de te voir évoluer.  Avec toi j’ai l’impression que toutes les âges seront source d’enchantements et de joies. Dans tes grands yeux gris bleu j’y vois une sagesse profonde,  comme si tu avais déjà vécu 100 vies et en avait retiré tous les enseignements nécessaires.
Dés le premier jour je t’ai donné mon cœur sans condition mais depuis 6 mois mon amour pour toi grandit chaque jour.
Joyeux six mois à toi ma Faustine ma fée ma merveille.

 

six mois Faustine version finale

5 réflexions sur « La boite rose »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s