Petits plaisirs de l’hiver

Cher Hiver,

La saison du  printemps a commencé officiellement il y a 2 jours mais tu sembles avoir du mal à laisser ta place. Pour le weekend les prévisions météorologiques  les plus pessimistes nous avaient annoncé une nouvelle vague de froid avec un ressenti en dessous de zéro et des chutes de neige. Au final nous étions loin du redoutable « Paris- Moscou » du mois dernier mais  tout même nous offrir des flocons en cadeau d’au revoir c’était un peu déroutant. En fait  tu es un fin stratège tu disparais de temps en temps pour mieux t’imposer à nouveau.

Je te l’avoue cher hiver je ne vais pas très bien ces derniers temps : mon énergie est au plus bas. Je me sens vidée et mon avenir me semble gris. Je n’arrive plus à me motiver, avancer et ma to -do list s’allonge de jour.  J’ai l’impression de porter tout le poids du monde sur mes épaules ou du moins l’équilibre familial et l’organisation des prochains mois.  Crois-moi ce n’est pas rien que de douter de soi,  se poser mille questions, peser le pour et le contre en permanence. Ce serait trop facile que de te tenir responsable de tous mes maux et donc de te jeter tous ces mots à la figure. Cependant je suis franche :  tu ne ne m’as pas aidé  ces dernières semaines avec ta grisaille persistante et ta bise frisquette.  J’ai envie que tu capitules définitivement. J’ai besoin de doux rayons de soleil, d’odeur d’herbe fraiche, de brise légère, de jupes qui tournent et de petits pieds nus. J’ai la naïveté de croire qu’au printemps l’énergie  coulera en moi comme la sève dans les arbres, que  je verrai les choses autrement, que la vie sera toute légère.  Si seulement…

Cependant cher hiver, je ne vais pas être ingrate , tu m’as aidé à prendre une belle décision ( et crois-moi pour moi c’est tout sauf simple) . Moi l’éternelle râleuse, la pessimiste incarnée, la dépressive latente, je vais essayer de célébrer.  Plutôt que de m’appesantir sur des éléments sur lesquels je  n’ai aucune emprise (le mauvais temps, les jours trop courts, la pluie, les grèves – spéciale dédicace en ce jour-, les mauvaises nouvelles, la connerie des gens,  autant essayer de voir les petits côtés positifs qu’une journée, une saison peuvent nous réserver. Cela ne résout pas tout mais on voit déjà la vie un peu autrement.

Et si je suis honnête cher hiver, tu nous en as offert malgré tout des bons moments.  Je  tenais  à les célébrer avec des petites illustrations concoctées par mes petits doigts.

Au moment de lui dire au revoir,  je vous dévoile donc, chers lecteurs,  ma version de l’hiver ( réelle ou enjolivée peu importe) avec cette petite série intitulée « les petits plaisirs de l’hiver ».
Et vous chers lecteurs, quels sont vos petits plaisirs de l’hiver?

A très bientôt.

Fabi

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2 réflexions sur « Petits plaisirs de l’hiver »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s