Sous le signe du lion

Chers lecteurs,

2019 a débuté depuis quelques semaines et personnellement j’ai envie de me projeter avec confiance et optimisme dans cette nouvelle année.

Certes, en vue du climat ambiant actuel fait d’incertitudes et teinté de pessimisme cela peut paraître un brin irréaliste voir utopique. Ceux qui me connaissent un peu,  doivent d’ailleurs se marrer.  La  confiance, l’optimisme?  Cela ne lui ressemble pas du tout! Que lui arrive -t’-il ?

Je dois avouer que mon état d’esprit habituellement  rime plutôt avec réalisme un brin désabusé, fatalisme et  autodérision virant souvent à l’autocritique.

Si certains qui m’adorent  telle que je suis sont inquiets,  je vous rassure : je n’ai fondamentalement pas changé . Ma situation non plus d’ailleurs :  je suis toujours maman de 3 jeunes enfants, certes adorables  mais au combien  » exigeants ».  Je ne  les ai pas vendus ( j’ai bien essayé mais personne ne s’est porté acquéreur du lot)  et mon quotidien est  toujours aussi chaotique sportif !

 

D’ailleurs si je fais le bilan de ces derniers mois :

  • il y a eu des hauts et pas mal de bas,
  • les imprévus ont été nombreux,
  • je n’ai pas toujours réussi à m’autodiscipliner,
  • je me suis souvent laissée bouffée par le quotidien,
  • je n’ai pas toujours su dire non,
  • Je voulais apporter quelques améliorations à ma vie mais  j’ai voulu en faire « trop » , en tout cas « trop en même temps » ( cf  mon bullet journal/ liste mes résolutions pour 2018)
  • je me suis éparpillée,
  • j’ai eu beau fixer sur papier mes objectifs, découper mes  tâches par mois, par jour, par heure dans mon bullet  journal, rien à faire : mes to-do lists m’ont semblé des montages infranchissables et je n’en suis pas venue à bout la plupart du temps. J’ai fini par abandonner pas mal d’objectifs en bord de route.
  •  Je me suis pas sentie à ma place:  pas assez talentueuse, pas assez douée ou au contraire  trop timide, trop laborieuse, trop vieille, trop molle (surtout des abdos) trop lente etc.  Bref j’étais toujours  « trop » ou pas assez » , »
  • les remises en questions (et si je faisais fausse route? ), les doutes et les découragements ( « j’ai accumulé trop de retard,  je n »y arriverai jamais ») ont été presque incessants;
  •  J’ai fini par perdre l’envie et la motivation
  • J’ai bien failli tout lâcher. Oui j’ai même été à deux doigts…

Et pourtant qu’est-ce que je retiens de 2018 ?  Et bien  que  justement je n’ai  pas abandonné.   J’ai continué à avancer, plus lentement  que ce que j’avais prévu certes mais à avancer quand  même.  J’ai compris que  j’avais choisi de prendre la route de la créativité et qu’elle  avait pris une place essentielle dans ma vie via le dessin notamment.  Je ne voulais pas y renoncer.  Certes le chemin était difficile, sinueux mais qu’il n’aurait pas de retour en arrière.

Alors j’ai cherché des solutions pour me sortir de l’impasse, de la déprime qui menaçait. J’ai  réalisé que j’ avais besoin  d’échanges, d’apprendre aux contacts des autres plutôt que de rester dans mon coin.   J’ ai trouvé cette dynamique de groupe en franchissant les portes de l’école d’art de ma ville.  Deux fois par semaine je me peux consacrer entièrement et sans contraintes à ma pratique, une vraie bouffée d’oxygène dans mon quotidien.  Depuis j’essaie de relativiser les enjeux , de m’ôter cette pression que je me mettais en permanence et de prendre du plaisir dans ce que j’entreprends.

Alors évidemment tout n’est pas parfait .  Je ne vais pas me refaire en un coup de baguette magique. Je doute souvent.   J’ai toujours tendance à vouloir en faire trop et être partout. Toutefois j’essaie de faire les choses plus par envie ou besoin que par obligation. Je comprends un peu mieux comment je fonctionne . J’accepte mieux ma réalité avec mes contraintes, mes limites et aussi mes contradictions.   Je fais au mieux avec et malgré tout ça et  oui j’ose le dire : c’est déjà beaucoup.

Alors oui pour 2019 je fais le pari de la confiance . Que tout se passera comme je le souhaite et que sinon ça ira quand même… J’aurais certainement besoin de plus de temps que ce que j’avais prévu.  Je prendrais peut-être d’autres chemins que ceux que j’avais envisagés mais  je veux croire qu’une voie va se dessiner pour moi.

Et quel autre animal que le roi des animaux  pour  incarner au brio et classe  la combativité,  la force tranquille?   Alors pour moi 2019 sera placée sous le signe du lion. J’espère qu’il m’accompagnera avec bienveillance toute cette année et m’insufflera le courage nécessaire.

Et vous chers lecteurs, quel est votre état d’esprit en ce début d’année? Quelles sont vos vos souhaits pour les prochains mois? Et quel animal incarnerait au mieux votre aspirations?  Je suis très curieuse de voir vos réponses.

En attendant, je vous souhaite, chers lecteurs, une très belle année pleine de beaux projets et d’épanouissement.

A très vite.

Fabi

cartedevoeuxaveccitationversionfinale

PS: je ne vous fais pas de promesses, mais j’espère que je continuerai à  raconter ici mes petite

s histoires même insignifiantes et vous montrer mes petites illustrations imparfaites de temps en temps en 2019

re PS : vous avez le droit de vous moquer en lisant ma liste ;-)) N’empêche que j’ai bien dû tenir le 10% de mes résolutions quand même. Enfin cette année je m’abstiens 😉

bulletjournal

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s